Clôture EXETAT-2020 : la police met en garde contre tout débordement des finalistes

Les élèves qui termineront leur examen d’Etat jeudi 10 septembre devront regagner leur domicile tout de suite après, a déclaré la veille le commissaire provincial et commandant de la police à Kinshasa, Sylvano Kasongo.

"Quiconque oserait troubler l’ordre public sera appréhendé par les forces de l’ordres, qui seront déployées partout dans la ville", a-t-il prévenu sur Radio Okapi.

A Kinshasa, particulièrement, la fin d’examen d’Etat a souvent été marquée par des scènes de liesses de la part des élèves finalistes sur la voie publique et dans les débits de boissons.

Pour le chef de la police de la ville-province de Kinshasa, dans ce contexte de la COVID-19, aucune violation de geste barrière ne sera tolérée.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner