Interdiction des activités des groupes de pression à Beni

L’administrateur du territoire de Beni (Nord-Kivu) a interdit, jusqu’à la fin des opérations militaires contre les ADF, toutes actions et activités des groupes de pression sur toute l’étendue de son entité. Il a pris cette décision lundi 14 septembre dans la soirée, après la vive tension observée toute la journée à Oicha chef-lieu de ce territoire. Cette dernière était consécutive aux manifestations des jeunes, qui se sont soldées par le meurtre d’un militaire par les manifestants et l’interpellation de vingt-neuf personnes par la police. 

Pour l’administrateur adjoint du territoire de Beni, les actions des groupes de pression mettent en mal les opérations des FARDC contre les ADF dans la région. 

-Que pensez-vous de la décision de l’administrateur du territoire de Beni ? 

Invités :

-Me Jean-Paul Lumbu Lumbu, Vice-président de l’Assemblée provinciale du Nord-Kivu.

-Edgar Mateso, Vice-président de la coordination provinciale de la société civile du Nord-Kivu.

-Didier Bitaki, Ancien membre des groupes armés au Kivu. Il est expert en désarmement et en droit international humanitaire.

 

/sites/default/files/2020-09/15092020-p-f-dialogueentrecongolais-00_pad.mp3_site.mp3

 

 

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner