Forum des As : « Ouverture de la session parlementaire de septembre : Joseph Kabila, super star hier au Palais du peuple »

Revue de presse du mercredi 16 septembre 2020

Les médias kinois reviennent ce mercredi sur la rentrée parlementaire du mois de septembre et la présence de Joseph Kabila à cette séance.

Joseph Kabila, Président honoraire de la RD Congo, constitutionnellement sénateur à vie, a participé à la plénière inaugurale de la session ordinaire du parlement, ouverte mardi 15 septembre au Palais du peuple, rapporte Forum des As.

Ce, à la très grande surprise généralisée des députés nationaux, des sénateurs, du personnel administratif des deux chambres parlementaires et du public externe présent dans l'enceinte du siège du pouvoir législatif, dans la commune de Lingwala, ajoute le journal.

C'est donc un Joseph Kabila, cocarde tricolore en bandoulière, chevelu et à la barbe poivre sel, qui a volé la vedette à tous les officiels conviés à la solennité de l'ouverture de cette deuxième et dernière session de l'année 2020 du parlement, note le quotidien. 

L’ancien Président a ainsi marqué sa présence à l’hémicycle du Sénat pour la première fois en tant que sénateur à vie, et des ovations lui ont été réservées dès son entrée à la salle de plénière, explique pour sa part l’Agence congolaise de presse.

Le président du Sénat, Alexis Thambwe Mwamba a, dans son discours de l’ouverture de la session de septembre, salué cette présence remarquable de l’ancien Président de la RDC, ajoute l’agence.

Souriant, blaguer pour l’occasion, il n’a accordé aucune interview, mais s’est laissé photographié à côté du personnel du sénat et d’autres élus, décrit Actualite.cd.

« Il l'avait promis: Je respecterai la Constitution". Il l’a fait. Il ne s'est pas représenté pour un 3 ème mandat  successif. Aujourd'hui il a accompli toute la loi, en assumant son nouveau statut, certes honorifique, celui de Sénateur, Sénateur à vie, » a déclaré Nehemie Mwilanya dont les propos sont repris par le site web.

Bahati Lukwebo, autorité morale de l'Alliance des forces démocratiques du Congo et Alliés (AFDC-A), a fait savoir que le sénateur à vie Joseph Kabila a une expérience à partager avec ses collègues à la chambre haute du Parlement, renseigne 7sur7.cd. 

« C'est de son droit de pouvoir participer aux séances du Sénat. Le sénateur à vie comme vous le savez, il a eu à gérer pendant plusieurs années donc il a une expérience à mettre au service de ses collègues que nous sommes, et nous lui souhaitons donc la bienvenue », a déclaré Bahati Lukwebo.

« Rentrée parlementaire de septembre 2020 : députés et sénateurs face à plusieurs défis », titre La Prospérité.

Chacun de son côté, Alexis Thambwe Mwamba et Jeanine Mabunda, ont brossé le tour complet de tous les secteurs de la vie nationale congolaise. Bien avant, ils sont revenus sur les effets délétères de la pandémie de covid-19 dans le pays, qui a bouleversé et qui pourra continuer à influencer l’agenda des activités du Parlement et même les équilibres de la vie sociale, explique le tabloïd.

Le président de la chambre haute du Parlement, le sénateur Alexis Thambwe Mwamba, a proposé d’activer un  compte « élections 2023 ». L’initiateur de ladite proposition soutient que cette démarche permettra au Gouvernement actuel d’éviter les difficultés d’un passé récent où l’Exécutif central s’était retrouvé dans l’impossibilité d’organiser les élections de 2016, entraînant la tenue de ces dernières deux ans plus tard, soit en décembre 2018, conclut le quotidien.

De son côté, Le Potentiel fait remarquer que le président du Sénat, Alexis Thambwe Mwamba, et la présidente de l’Assemblée nationale, Jeanine Mabunda, bottent en touche toutes les initiatives de réformes.

Selon le journal, Alexis Thambwe Mwamba l’a dit en des termes on ne peut plus clairs : « Plusieurs initiatives sur les réformes de lois électorales sont prises par divers acteurs et citoyens, et font probablement suite aux mécontentements de juillet dernier. Comme vous le savez, c’est une évidence qu’aucune loi ne peut être votée en dehors des institutions, en l’occurrence l’Assemblée nationale et le Sénat où se tiennent les débats adéquats ».

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner