Ituri : la FRPI exige des garanties pour le désarmement officiel de ses hommes prévu le 30 septembre

Le leader du groupe armé la Force de résistance patriotique de l’Ituri (FRPI), Adirodu Mbadu, pose des préalables pour le désarmement officiel de ses hommes prévu le 30 septembre prochain conformément au nouveau chronogramme avec le gouvernement.

Il exige des garanties pour l’amnistie et les grades.
Ces revendications sont contenues dans une lettre adressée vendredi 18 septembre, au gouverneur de l’Ituri. Cette position inquiète la population d’Irumu qui craint que ce processus ne puisse capoter.

Contacté, le responsable du STAREC en Ituri, Jean-Marc Mazio, rassure que cela ne remet pas en cause ce processus de paix qui est très avancé au regard des réponses du gouvernement au cahier de charges de ce groupe armé. 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner