Nord-Kivu : 11 morts dans une attaque des ADF à Mbau


Au moins 11 personnes ont été tuées, d’autres disparues, trois maisons incendiées, après une nouvelle attaque attribuée aux rebelles ougandais des ADF, dans la nuit de dimanche 20 septembre à Mbau, précisément dans les cellules de Kitoho, Majengo et Mangboko, en territoire de Beni (Nord-Kivu).

Selon le chef de village de Vemba-Mavivi, Gervais Makofi Bukuka, un militaire FARDC et dix civils ont été tués dans cette attaque et le petit bétail emporté par ces bandits inciviques.

Il indique également qu’une dizaine de civils sont portés disparus dont deux femmes qui ont pu s’échapper ce lundi matin. Les rebelles, après leurs forfaits, auraient pris la direction du village Abukanyira vers la partie ouest de la route nationale numéro 4.

Ce lundi matin, toutes les activités ont tourné au ralenti à Mbau, Oicha et dans le village Vemba-Mavivi où on enregistre un nombre important de déplacés. Si cette tuerie intervient quelques jours seulement après le passage du chef d’état-major de l’armée dans la région, les chefs de ces entités soulignent que pour faire face à la situation, il faut un bon mécanisme de renseignements.

« Il faut faire tout possible de multiplier les moyens de renseignements civils aux côtés de l’armée pour leur donner les informations sécuritaires en temps réels. Je continue à demander à nos populations civils d’être ouverts et de collaborer avec leur armée qui est notre force », a déclaré Gervais Makofi Bukuka, chef du village Vemba-Mavivi.

Aucune réaction de l’armée n’a été enregistrée, à cet effet.
En attendant, les corps des victimes sont toujours à l’hôpital général de Oicha.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner