Sud-Kivu : le contexte sécuritaire s’est amélioré à Mwenga, selon la mission conjointe d’évaluation de la MONUSCO

Le contexte sécuritaire s’est amélioré depuis la dernière attaque à Bilalo-Mbili, dans le secteur d’Itombwe, en territoire de Mwenga, au Sud Kivu.

Ce constat a été fait sur place jeudi 24 septembre à Mikenge par une mission conjointe d’évaluation composée des affaires civiles de la MONUSCO, BCNUDH, DDR-CVR et le bataillon pakistanais.

La délégation recommande des opérations militaires fortes des FARDC pour neutraliser tous les groupes armés, le déploiement des troupes et des commandants des FARDC n’appartenant pas à un groupe ethnique de la zone pour éviter toute affiliation potentielle avec des groupes armés.

Les représentants des communautés recommandent à la MONUSCO-Affaires civiles d’initier un dialogue de réconciliation et à la MONUSCO, à l'équipe- pays des Nations Unies et au gouvernement de la RDC de fournir un soutien logistique pour la réhabilitation des routes critiques afin de permettre l'assistance humanitaire, le retour en toute sécurité des déplacés et une meilleure réponse des FARDC contre les groupes armés.

Des questions spécifiques de protection pour les femmes ont également été discutées, notamment sur un accès gratuit et plus sûr aux établissements socio-économiques et sanitaires.

Quatre officiers généraux des FARDC ont pris part à cette mission de Mikenge avec à la tête le commandant de la 3e zone de défense, le général Philémon Yav. Ce dernier a exhorté ces communautés d’oublier ce qui s’est passé pour donner une chance à la paix.

« J’exhorte chacune de vos communautés à sensibiliser ses enfants enrôlés dans les milices pour qu’ils déposent des armes », a insisté le commandant des FARDC qui a promis lui-même de « se battre pour que tous les déplacés retournent dans leurs villages ».  

Les représentants des communautés locales Bembe, Nyamulenge, Fuliiru et Nyindu, sont venus nombreux pour accueillir la délégation de l’Etat major général de l’armée composée de Général Yav Philemon (commandant 3e zone de défense), Bolingo Matani (commandant second 33e region militaire Sud-Kivu), Gaby Boswane (commandant secteur operationnel Sokola2 Sud Sud-Kivu), Muhima Dieudonné (commandant 12e brigade de réaction rapide). 

La Mission a également facilité le déploiement de deux membres du Comité de Suivi des Accords de Cessez-le-feu d'Uvira à Minembwe pour des consultations communautaires après l'atelier de Murhesa.

Le même voyage de mission a, par ailleurs, facilité le transport du fret médical vers les établissements de santé de Kipupu et Mikenge.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner