Beni : le député Saidi Balikuisha alerte sur les conditions difficiles à la prison centrale de Kangbayi

 Les conditions de détention à la prison centrale de Kangbayi à Beni sont  déplorables. Ce constat a été fait par un député provincial, élu du territoire de Beni, Emile Saidi Balikuisha, après une visite dans cette maison carcérale dans le cadre de ses vacances parlementaires.

Pour cet élu de Beni, cette prison ressemble à un mouroir suite à la surpopulation, au manque de nourriture et des produits pharmaceutique pour les détenus. Il en appelle au bon sens des autorités et des personnes de bonne volonté afin de désengorger cette prison et la doter de la nourriture ainsi que des produits pharmaceutiques pour les détenus.

   « Kangbayi n’est pas une maison carcérale, Kangbwayi s’est transformé en un mouroir. Les conditions dans lesquelles vivent les prisonniers ne sont pas du tout bonnes. Parce que cette prison est en train d’enregistrer des morts comme pas possible chaque jour», a expliqué Saidi Balikuisha.

 Selon lui,  tous ces détenus sont venus de plusieurs coins, pour être placé dans cette prison. Leur prise en charge pose problème car  le gouvernement ne met pas les moyens à la disposition de la prison. Il invite les personnes de bonne volonté à apporter de l’assistance à ces prisonniers :

 « Les prisonniers viennent de plusieurs coins. Quand on t’arrête dans le Bashu, on t’arrête dans le Graben, on t’arrête à Oicha, on t’arrête à Kasindi, à Mabalako, à Mangina pour aller te déposer dans des prisons. Et le gouvernement ne songe même pas à la prise en charge de ces gens-là. Comment ils vont devenir. C’est vraiment un mouroir. En tout cas voyons comment nous mobiliser pour apporter à manger mais aussi des produits pharmaceutiques, de l’eau, de bois de chauffage à ces personnes-là qui sont détenus dans le mouroir de Kangbwayi ». 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner