Beni : plusieurs villages se vident à la suite des attaques des rebelles ADF

Plusieurs localités du secteur de Rwenzori, dans le territoire de Beni se sont vidées de leurs habitants depuis quelques semaines du fait des attaques des ADF.  Cette situation est observée dans deux groupements de ce secteur, considérés comme le grenier de la région. 

Selon des sources administratives locales, dans le groupement de Bulema, les localités de Kyavikere et Baleya ont été abandonnés par la population. Cette même situation est observée dans les localités de Kilya et Hurara dans le groupement de Malambo. 

Ces sources affirment que les habitants ont fui depuis quelques semaines, des attaques à répétition des ADF dans la région.   

Actuellement, le secteur de Rwenzori compte au moins 42 000 déplacés recensés  par les comités locaux des déplacés. Cette insécurité rend difficile l’accès des populations à Halungupa, Ndoma, Loselose, Kinyambahore, Murambi, Ulebo et Tchochora ; des villages considérés comme des greniers du secteur de Rwenzori. On y retrouve plusieurs plantations de cacao, café, vanille, papaïne, bananes, riz et manioc. 

 La société civile renseigne que le groupement de Banyangala est également sous menace des attaques ADF. Elle invite les autorités compétentes à l’intensification des opérations militaires dans le secteur de Rwenzori. 

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner