EXETAT 2020 : un notable dénonce le phénomène « El Kin » qui décourage les finalistes du Kongo-Central

Venant Wabelo Lufuansoni condamne le phénomène El Kinshasa et invite les autorités éducationnelles de la RDC à décourager cette pratique.  Ce phénomène consiste, pour les élèves, à aller passer l’examen d’Etat à Kinshasa alors qu’on a été élève régulier au Kongo-Central.  

Pour lui, ces élèves n'ont pas suivi les leçons comme il se devait.  

 « Au moment où les finalistes  des  humanités  du Kongo- central attendent  avec impatience que leurs  résultats de l'examen d'état édition 2019-2020 soient publiés, ceux de la province  qui ont passé ces épreuves  à Kinshasa  connaissent déjà leur sort, car les résultats de Kinshasa sont disponibles », s’est-il indigné.   

 Ces lauréats saupoudrés de façon extravagante, étaient tous visibles sur les artères principales de Matadi. Ils étaient tous vêtus en culotte Jeans et T-shirt blanc.  

 Selon Venant Wabelo, en se livrant dans de pareille réjouissance, ces diplômés qui n'ont d'ailleurs pas étudié  normalement, créent le stress  à ceux qui attendent. Pour lui, si les autorités éducationnelles de la RDC continuent à cautionner le phénomène El-Kin et risquent de pousser les élèves  des provinces à croire que, passer l’Examen d'Etat à Kinshasa est gage de la réussite. 

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner