Ituri : ouverture du procès en appel de 6 détenus impliqués dans le meurtre d'un chinois et un militaire FARDC

Le procès en appel de six détenus impliqués dans l’affaire du meurtre de deux personnes, dont un citoyen chinois et un militaire des FARDC a été ouvert mardi 29 septembre à la Haute Cour militaire de Bunia (Ituri).  

Ils sont tous poursuivis pour meurtre, assassinat, association de malfaiteurs, transport illicite de minerais et violation de consignes.

Ils ont été condamnés au premier degré par la Cour militaire de Kisangani à 15 ans de servitude pénale ainsi qu’au paiement de dommages et à la restitution de 12 lingots d’or qu’ils avaient volés.  

Les faits remontent au mois de septembre 2019 sur la route nationale numéro 27 au tronçon routier Bunia-Komanda au mois de juin 2019.

A cet effet, une délégation de la Haute cour militaire venue de Kinshasa séjourne depuis mardi 29 septembre dans la ville de Bunia pour statuer sur cette affaire.

Cette délégation est composée du président de la Cour, de deux avocats du ministère public, d’un conseiller et d’un greffier. Elle vient siéger sur le dossier impliquant six détenus dont un député provincial élu de la circonscription électorale de Mambassa et cinq éléments des Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC). 

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner