Ituri : 4 personnes tuées par les miliciens de la CODECO dans deux villages de Djugu

 

Quatre personnes, dont une fillette de treize ans, ont été tuées mardi 29 septembre, par des hommes armés identifiés comme des éléments de la CODECO, à Di et Akeso, deux villages situés dans le territoire de Djugu, en Ituri. Selon le député national Fabrice Bandenonga, ce nouveau drame porte à près de douze personnes tuées en l’espace d’environ un mois dans cette région minière. Il appelle les forces de l’ordre à imposer la paix dans cette zone, où plusieurs miliciens sont en errance avec leurs armes. 

Selon des sources locales, les dernières victimes ont été décapitées à la machette le mardi dans la mi-journée au village Akeso, au groupement qui porte le même nom. Ces sources locales renseignent que ces assaillants se sont introduits dans cette localité en tirant des coups de feu, avant de se livrer à plusieurs exactions. 

Lundi dernier, d’autres miliciens ont abattu par balle une femme de 23 ans et une fillette de treize ans à Di, un village du groupement Limani dans le secteur de Walendu Djatsi, toujours dans la même région minière. 

Selon des témoins, les victimes ont été appréhendées dans leurs champs. Le député national élu de Djugu, Fabrice Bandenonga, parle de douze personnes déjà tuées, dont un blessé grave ces trois dernières semaines dans cette région. 

Il appelle les autorités militaires et policières à déployer davantage d’efforts pour mettre fin à ce cycle de violences qui se poursuit, en dépit de l’adhésion de certaines factions de la CODECO au processus de paix en Ituri.

Ce parlementaire craint que ces tueries perdurent car ces miliciens circulent librement avec leurs armes, sans être inquiétés par les forces de l’ordre. 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner