Ituri : les miliciens de la CODECO intensifient leurs exactions contre la population à Djugu

Les cas d’exactions des miliciens de la CODECO se sont multipliés en territoire de Djugu, dans la province de l'Ituri, depuis leur regroupement après la signature de l’accord de paix avec le gouvernement.

Selon la société civile locale, ces miliciens habillés parfois en tenue militaire circulent librement avec leurs armes dans les localités.  

Ils ont érigé plusieurs barrières où chaque passant est obligé de donner des vivres ou de l’argent. 

D'après toujours la société civile, un motard et son client sont tombés dimanche 27 septembre dans l’embuscade de ces miliciens à Lipri. Ces derniers ont emporté la moto.  

La même nuit, ils ont pillé et incendié des maisons au cours d’une incursion à Amema, ajoute-t-elle. La veille, ces rebelles ont tiré sur deux civils qui ont été blessés à la barrière illégale à Uzi. 

Alertés, les casques bleus de la MONUSCO se sont déployés sur le lieu pour traquer ces inciviques qui ont tous fui. Ces militaires onusiens ont secouru les victimes qui ont été acheminées dans une structure médicale locale.

Ces différentes exactions inquiètent la population qui recommande l’accélération du processus de désarmement de ces miliciens.  

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner