Kikwit : mise en place d'une commission mixte pour enquêter sur le morcellement des parcelles de l’Etat

Dans la province du Kwilu, le président de l’assemblée provinciale, Serge Makongo a annoncé la mise en place d’une commission mixte entre l’organe délibérant et le gouvernement provincial, pour aller enquêter sur le dossier morcellement des parcelles de l’Etat dans la ville de Kikwit.  

L’annonce a été faite mercredi 30 septembre, lors de l’ouverture de la session ordinaire de l’assemblée provinciale du Kwilu. Selon Serge Makongo, le morcèlement des domaines fonciers publics à Kikwit, qui aujourd’hui est à la base de beaucoup d’agitations, a été opéré par le gouvernement provincial passé. Il indique que cette commission va investiguer et donner rapport pour une décision adéquate.  

« S’agissant de la gestion du domaine foncier public de l’état dans la ville de Kikwit, il convient de noter que le morcèlement des parcelles au quartier Plateau dans la ville de Kikwit à la base de l’agitation observée dans cette ville, a été opéré par le gouvernement provincial au cours de la législature passée. Un petit nombre des parcelles a été morcelé en bonne et due forme par les services attitrés et vendu au vu et au su de tous. Cette opération visée à donner à l’exécutif provincial un peu de moyens financiers pour financer l’une ou l’autre de ses actions. Au lieu de se fier à rumeur ainsi qu’aux réseaux sociaux, qui mettent en mal la paix sociale et empoisonnent les relations socioprofessionnelles, et institutionnelles dans notre province, l’assemblée provinciale du kwilu décide ce jour, de la mise en place d’une commission d’enquête parlementaire mixte assemblée-exécutif provincial, pour aller investiguer sur place à Kikwit et faire rapport dans un bref délai à l’assemblée pour décision», a déclaré le président de l'Assemblée provinciale du Kwilu. 

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner