Kananga : mise en œuvre de la commission de récupération des biens de l’Etat

La commission chargée de récupérer les biens meubles, immeubles et terrains de l’Etat au Kasaï-Central a été mise en œuvre depuis vendredi 12 juillet à Kananga. Selon le vice-gouverneur de province qui supervise cette équipe, près de quatre-vingt-dix maisons de l’Etat déjà répertoriées ont été transformées en biens privés. 

« En prenant en main la gestion de la province, nous sommes rendus compte que le patrimoine de l’Etat a été spolié : non seulement les immeubles, mais aussi les terrains. Il y a des parcelles de l’Etat qui ont été morcelées. Nous voudrions savoir ce qui se passe », a affirmé le vice-gouverneur Ambroise Kamukunyi.

Selon lui, l’Etat est déterminé à reprendre ses propriétés. « La justice est en train de mener ses enquêtes. Mais n’empêche que nous puissions constituer une commission qui puisse inventorier ces immeubles », a poursuivi Ambroise Kamukunyi.

Il a par ailleurs appelé ceux qui ont acquis ces maisons et d’autres biens publics à se présenter devant la commission pour s’en expliquer :

/sites/default/files/2019-07/130719-p-f-kananga_vice-gouv.mp3

La durée de travaux de cette commission est de trente jours et les conclusions seront soumises au gouverneur de province, qui l’a instituée, pour approbation et dispositions utiles.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner