Insécurité à Beni : 10 civils tués dans la localité de Mamove

Le flou persiste encore sur l’identité des auteurs de lundi 5 octobre à Mamove. Cette série de massacres dure depuis six ans dans cette région du Nord-Kivu. Cette fois-ci, l’armée souligne que les groupes armés, notamment les Maï-Maï jouent un mauvais rôle en devenant les « béquilles des rebelles des ADF. » Le porte-parole des opérations Sokola 1 les appelle donc à déposer les armes et à travailler avec l’armée et la population pour la pacification du territoire. 

-Quelle analyse faire de cette série de massacres des civils qui dure depuis six ans à Beni ?   

-Quel pourrait être l’apport des hommes politiques, leaders religieux et communautaires au rétablissement de la paix à Beni ? 

Invités :

-Evêque Muhindo Ise Somo, Evêque du Diocèse de l’Eglise Anglicane du Nord-Kivu. Il est également président de l’Eglise du Christ au Congo dans la ville de Butembo.

-Paul Muhindo, Député national élu du territoire de Beni au Nord-Kivu. Il est Président du Caucus des députés du Grand Nord. Il est également cadre du parti politique RCD/Kml.

-Carlos Benga, Chef des travaux à l’ISP Muhangi de Butembo au Nord-Kivu. Il est cadre du parti politique Burec.

/sites/default/files/2020-10/06102020-p-f-dialogueentrecongolais-00pad_.mp3_site.mp3

 

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner