Beni : les chefs religieux demandent à la MONUSCO plus de protection pour les femmes déplacées

Le président du consortium des chefs religieux de Beni, bishop Janvier Baraka, a rencontré mercredi 7 octobre la cheffe de bureau de la MONUSCO/Beni, Cecilia Piazza, à la base Madiba, à Boikene (Nord-Kivu). Les chefs religieux locaux demandent la mission onusienne de renforcer la protection des civils, surtout des femmes déplacées à Beni.

« Nous sommes allés d’abord la souhaiter la bienvenue dans Beni. Nous avons fait le tour de la situation qui prévaut dans la région notamment l’insécurité, l’impact de l’insécurité sur les populations de Beni. Nous avons recommandé que la collaboration continue et qu’elle soit améliorée », a rapporté bishop Baraka à Radio Okapi.

En outre, les chefs religieux de Beni ont demandé que la MONUSCO continue à améliorer la protection des civils.

« Et nous avons aussi parlé de la situation des déplacés qui sont dans la ville de Beni et notamment la situation de la femme. Lorsque je parle de la femme y compris de jeunes filles qui, de part de leur situation de déplacées, subissent beaucoup d’exactions. Elles sont victimes de viols, elles n’ont pas d’abris, elles sont dans des familles d’accueil et parfois dans des écoles », a poursuivi bishop Janvier Baraka.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner