Ministre de la Justice Bernard Takaishe: ''les prisons congolaises sont devenues des mouroirs par mauvaise gestion''.

70% de détenus de la prison centrale de Makala le sont à titre préventif donc provisoire, certains depuis 2 à 3 ans, d’autres depuis plus de 5 ans sans être jugés. Ils cohabitent dans des conditions infrahumaines dans une prison considérée, même par des officiels, comme un mouroir où règnent en maitre absolu, l’insalubrité, la malnutrition, la précarité des soins de santé. Les conditions de détention dans les prisons nous conduisent à évoquer la problématique de la gestion des prisons congolaises.

Comment les prisons congolaises sont gérées ? Etablies pour recevoir les condamnés afin de purger leurs peines, quel rôle exact jouent les prisons congolaises, à la différence d’une maison d’arrêt dont l’existence physique n’est toujours pas réelle en Rdc ? Comment sont-elles approvisionnées en nourritures et en médicaments ? Qu’est-ce qui justifie la surpopulation de nos prisons ?

 Ce magazine de promotion des droits et devoirs expose la situation générale des prisons congolaises et des pistes de solution pour résoudre cette problématique.

Cette émission est coordonnée et réalisée par JEEF NGOY MULONDA.

/sites/default/files/2020-10/220920-droitscitproblematiquegestionprisonsweb.mp3

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner