Comment améliorer les conditions de transport fluvial en RDC ?

La navigation sur le fleuve Congo est un voyage périlleux mais vital surtout pour les voyageurs et les commerçants. Au quotidien, des baleinières et autres embarcations de fortune transportent des passagers et des produits de première nécessité en provenance de Kinshasa. A leur retour, ces unités fluviales ramènent dans la capitale congolaise les denrées agropastorales de toute nature : sacs de cossette de manioc et des maïs, des porcs, des chèvres, etc. Cependant, les signaux de balisages font défauts dans certains biefs navigables et nombre d’armateurs ne respectent pas aussi le tonnage requis. Et le risque de chavirement de ces bateaux est très élevé à chaque voyage. Pour l’Agence Congolaise de Transition Ecologique et du Développement Durable (ACTEDD), l’amélioration des conditions de voyage dans les cours d’eau de la RDC dépend de la création d’un Fonds National d’entretien des voies fluviales et navigables. - Comment améliorer les conditions de transport sur le fleuve Congo et ses affluents ?

Jody Nkashama discute de ce thème avec le professeur Serge Pangu, géographe et hydrologue. Gabriel Mokango, directeur technique à la Régie des Voies Fluviales (RVF) a aussi participé à cette émission.

/sites/default/files/2020-10/12102020-service-comment-ameliorer-les-conditions-de-transport-fluvial-dans-les-cours-d-eau-de-la-rdc_01_heure_50_minutes_.mp3

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner