L’audition du ministre Azarias Ruberwa à l’Assemblée nationale : les avis divergent entre députés


Divergences points de vue des députés lundi 19 octobre après l'interpellation à l’Assemblée Nationale du ministre d’Etat de la décentralisation, Azarias Ruberwa.

Le député Muhindo Nzangi, auteur de la motion, lui reproche l’installation du bourgmestre de la commune rurale de Minembwe. Ce qui a amplifié, selon lui, les tensions communautaires et les soupçons de Balkanisation de la RDC. 

Au cours du débat nourri, après l’explication du ministre, les députés des du FCC et certains du CACH ont soutenu le ministre Ruberwa.

Pour Fidèle Likinda du FCC, tous les actes posés dans le cadre de l’installation du Bourgmestre de la commune rurale de Minembwe ont été réguliers et légaux sur le plan de droit.

Du côté de l'opposition, le ministre Ruberwa est coupable et les actes posés sont irréguliers.

Pour le député Jacques Djoli du MLC, la Commune rurale n’existe pas en droit congolais et le décret du premier ministre en 2013 avait violé l’avis conforme de l’Assemblée Provinciale du Sud-Kivu. D'où la nécessite de le rapporter.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner