Bukavu : Élysée Munembwe vulgarise les réformes pour l’amélioration du climat des affaires


La vice-Premier Ministre, ministre du Plan, Élysée Munembwe, séjourne à Bukavu depuis dimanche 18 octobre dans le cadre de la sensibilisation et la vulgarisation des réformes menées par le gouvernement pour l’amélioration du climat des affaires.

 Elysée Munembwe a ainsi visité des projets d’investissements locaux qui ont reçu certains avantages accordés aux investisseurs à travers l’Agence Nationale pour la promotion des Investissements (ANAPI).

Élysée Munembwe a également tenu à promouvoir l’entrepreneuriat des jeunes car, selon elle, l’Etat ne peut pas donner du travail à tout le monde.

‘’La jeunesse c’est la grande masse de la communauté Congolaise. Mais tout le monde attend du travail de l’Etat. Mais l’Etat ne peut pas donner du travail à tout le monde. L’Etat régule mais le secteur (NDLR) privé met en œuvre. Les investissements pour faire développer le pays c’est avec le secteur privé (NDLR) que l’Etat le fait. C’est pourquoi nous disons que les jeunes doivent apprendre à entreprendre. Et l’Etat est en entrain d’organiser ce secteur", a-t-elle indiqué.

Pour la ministre, aujourd'hui, il y a une batterie de textes qui se mettent en place pour accompagner l’entrepreneuriat et particulièrement l’entrepreneuriat des jeunes : " Il se fait que les jeunes, c’est vrai, ils ont beaucoup d’initiatives. Mais ce sont des initiatives dans l’informel. Nous, nous pensons que les jeunes doivent quitter le secteur de l’informel, s’engager dans le formel, se mettre ensemble dans des incubateurs qui permettent à ce qu’ils soient reconnus par l’Etat et qu’ils puissent être accompagnés par l’Etat.’’

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner