RDC : lancement du projet “50 millions de femmes africaines ont la parole”


« La bataille pour l’indépendance économique se fera avec les femmes », a déclaré la ministre d’Etat et ministre du Genre, Famille et Enfant, Béatrice Lomeya Atilite, jeudi 22 octobre à Kinshasa.

C'était à l’occasion du lancement en RDC, du projet "50 millions de femmes africaines ont la parole".
Un projet des trois zones économiques d’Afrique, financé par la Banque africaine de développement (BAD) dont le montant n'est pas révélé.

« Les femmes congolaises ne dorment pas. Si vous avez soulevé effectivement le fait qu’en 1960, c’était l’indépendance politique, la bataille pour l’indépendance économique se fera avec les femmes. Et à ce sujet, permettez-moi de présenter mes hommages les plus déférents à son Excellence Monsieur le président de la République et Chef de l’Etat qui a dans sa vision, exprimé le soutien total à l’épanouissement de la femme entrepreneure. En effet, les femmes congolaises, 52% de la population, et spécialement les femmes entrepreneures, auxquelles s’ajoutent les femmes rurales, constituent un levier incontournable de l’économie nationale et du développement du pays, ainsi que la lutte contre la pauvreté et la résilience au changement climatique" a indiqué Béatrice Lomeya Atilite.

Le projet "50 millions de femmes africaines ont la parole" consiste en la connexion des femmes entrepreneures du continent en réseau pour leur autonomisation. Il est porté par le Comesa, la Cedeao et la communauté économique est-africaine (EAC)  

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner