Le collectif contre la vie chère exhorte le chef de l’Etat à s’impliquer pour l’électricité en RDC


Le collectif contre la vie chère et pour la défense des droits des consommateurs exhorte le chef de l’Etat à s’impliquer personnellement dans la problématique de la distribution de l’électricité en RDC et à Kinshasa, en particulier.

Dans une déclaration à la presse dimanche 25 octobre à Kinshasa, le président de ce collectif, Jean-Pierre Kayembe, indique que la question de manque d’électricité au pays persiste, pourtant elle était pourtant en bonne position dans les promesses du chef de l’Etat lors de sa campagne électorale.

Jean-Pierre Kayembe note, en outre, que la désserte en électricité est un triple droit pour les Congolais et la constitution en institue une obligation pour l’Etat.
 
« Le collectif contre la vie chère et pour le défense des droits des consommateurs en RDC, déplore la situation de la déserte en électricité ce dernier temps à Kinshasa. la population Kinoise, est victime de la mauvaise déserte en électricité par des coupures intempestives, des délestages qui s’érigent en régime, des factures exagérées, non équivalentes à la consommation, sans oublier la cartographie discriminatoire en déserte dont sont victimes certains quartiers et provinces dans notre pays, en violation de l’article 58 de la constitution. Est-ce un problème de la mauvaise foi, de manque des ressources ou de moyens ? », s'est interrogé le président du collectif contre la vie chère et pour la défense des droits des consommateurs, Jean-Pierre Kayembe.

Le collectif contre la vie chère et pour la défense des consommateurs invite, par ailleurs, les dirigeants de la SNEL de remettre le peuple congolais dans ses droits, en desservant équitablement toutes les couches, de revoir sensiblement à la baisse les factures.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner