Kwilu : la société civile de Bulungu dénonce une justice “de la loi du plus fort” en matière des conflits fonciers


La société civile du territoire de Bulungu monte au créneau pour dénoncer ce qu’elle qualifie de désordres observés au sein de la justice locale notamment au tribunal de paix et au parquet y attaché.

Dans un entretien accordé lundi 26 octobre à Radio Okapi, le président de cette structure, Christophe Kambamba, a fait savoir que la justice à ce niveau n’est pas juste en matière des conflits fonciers.

Cette justice applique la loi du plus fort et donne des forêts  à qui en a les moyens, défavorisant même certains propriétaires moins nantis.

Le président de la société civile de Bulungu en appelle à l’implication personnelle du chef de l’Etat pour qu’il ait une justice équitable  dans cette partie du pays.

Aucune réaction n'a été enregistrée du côté du tribunal de paix de Bulungu.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner