Rutshuru : les femmes dénoncent l’instrumentalisation des communautés locales pour des fins politiques


Les femmes des différentes communautés locales ont dénoncé mardi 27 octobre à Kiwanja, l’instrumentalisation des éthniques par certaines personnes en quête de positionnement. C’est ce qui attiseraiet le feu entre les Nande et les Hutu, dans ce territoire.

Elles ont fait cette declaration devant la délégation dirigée par le vice-gouverneur, qui séjourne sur place depuis dimanche soir, en vue de trouver une solution à la tension qui s’observe à Kiwanja, suite à l'insécurité.

Ces femmes ont pointé du doigt certains députés élus du coin, comme étant des tireurs de ficelles.

"Nous avons demandé au vice-gouverneur de transmettre notre message au parlement concernant les députés élus de Rutshuru. Qu’ils nous aident à leur prodiguer des conseils, afin qu’ils puissent donner des messages qui construisent et non pour détruire et diviser les communautés locales. Quand vous suivez les députés dans une réunion, vous trouvez qu’ils sont divisés", a indiqué l'une d'elles, Kasereka Maombi.

En outre, elles plaident pour la cohabitation pacifique et la tenue d’un dialogue franc entre les communautés de Rutshuru :
"Nous demandons qu’il y ait une commission qui réunira sur une même table ces députés de Rutshuru. Une autre recommandation est adressée au général qui vient d’arriver. Nous lui demandons de traquer tous les groupes armés et de renforcer certaines positions surtout au quartier Mabungo Kachemu. Il faut une position des militaires à Kachemu et renforcer à Mubungo afin de nous aider à rétablir la sécurité".

 Des violences ont éclaté dimanche 25 octobre entre les jeunes Nande et Hutu, dans un quartier de Kiwanja, causant la mort de deux personnes et trois autres blessées à l’arme blanche.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner