Ituri : le déplacement des assaillants de CODECO à Walendu Tatsi inquiète la population


Un mouvement des assaillants de CODECO de la faction Armée de libération du Congo (ALC) s’observe depuis lundi 26 octobre dans plusieurs localités du secteur de Walendu Tatsi, en territoire de Djugu (Ituri).

Selon la société civile de Bahema Nord, ces miliciens en débandade ont fui les opérations militaires contre leur position aux escarpements de Mont Bleu depuis le week-end dernier. Des combats qui ont abouti au démantèlement de leur bastion de Bedu-Ezekere.

Charité Banza, président de cette structure citoyenne, indique que ces assaillants dont la plupart sont porteurs d’armes à feu et blanches sont visibles sur la route de Katoto qui mène vers Kparangaza jusqu’à Uzi. Ils y exigent de l’argent à tout passant et profèrent des menaces en cas de résistance.

Charité Banza demande à l’armée de déployer tous les efforts pour stopper le mouvement de ces miliciens hostiles au processus de paix.

Le Porte-parole de l’armée en Ituri, le lieutenant Jules Ngongo, pour sa part', a affirmé que les FARDC sont en état d’alerte pour intervenir en cas de perturbation de l’ordre public.

Pour y arriver, a-t-il annoncé, l’armée demande la population de signaler aux forces loyalistes toute personne suspecte qui serait identifiée à un assaillant de la CODECO réfractaire au processus de paix. 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner