Kindu : transfèrement du chef milicien Kifinyo à Kinshasa

Le chef milicien Kasembe Bernard, allias Kifinyo, a été transféré vendredi 30 octobre à Kinshasa, 48 heures après avoir été capturé par les FARDC dans les forêts surplombant le secteur de Balanga en territoire de Kailo (Maniema). A Kinshasa, ce seigneur des guerres pourra être jugé pour les crimes commis par sa milice dans son territoire d'origine, Kailo. Sur son dos pèse les soupçons des tueries, viol des femmes, des destructions méchantes et autres atrocités faites sur la population et leurs biens.

L'ASBL Haki Zabinadamu-Maniema condamne la procédure suivie par le gouvernement provincial. 

A en croire le président de cette structure de défense des droits de l'homme, Raphaël Upelele Lokenga, le fait de l'éloigner de son juge naturel ne va pas donner l'occasion aux victimes de se présenter au procès. Même son de cloche du côté des victimes. 

Bien avant son départ du prévenu, l'autorité provinciale a appelé les groupes armés actifs au Maniema à déposer les armes.

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner