Beni : conditions de vie difficiles pour les déplacés de Lisasa-Kalunguta

La situation humanitaire est catastrophique après les différentes attaques attribuées aux ADF dans plusieurs villages du groupement Buliki dans la partie sud du territoire de Beni. Selon le chef du secteur Rwenzori, de nombreux déplacés ayant fui ces attaques ont trouvé refuge dans des familles d’accueil à Kalungunta, Butembo ou encore Kabasha et tous sont sans aucune assistance. Ainsi, il plaide pour que les partenaires humanitaires du gouvernement assistent ces déplacés, qui se comptent par milliers.

« Il y a eu déplacement massif de la population. La population a quitté Kisimba, Lisasa, Pabuka, Mukondi ainsi pour se diriger d’autres vers Kalunguta, les autres à Butembo et certains se sont dirigés vers Beni et d’autres à Kabasha. Ils sont dans des familles d’accueil, comme on a été toujours hospitalier », a témoigné Bozi Sindiwako, chef du secteur de Rwenzori. 

Selon lui, du côté Mutwanga, il y a eu quand même des interventions de la part de certains partenaires, mais compte tenu de cet afflux-là massif, l’assistance n’était pas tellement suffisante. « Voilà pourquoi on ne cesse de faire des plaidoyers envers des humanitaires, pour que l’on prenne quand même la question parmi les priorités», a-t-il poursuivi.

Plusieurs attaques ont eu lieu entre mercredi et samedi derniers dans la partie sud du territoire de Beni. Toutes ces attaques ont été attribuées aux ADF. Au moins une quarantaine de personnes ont été tuées.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner