Arrivée des Kulunas à Kaniama Kasese : la province du Lualaba interpelle le gouvernement central


Après l’arrivée de jeunes délinquants, communément appelés « Kulunas », à Kaniama Kasese (Haut-Lomami), la province du Lualaba demande leur prise en charge systématique par le gouvernement central. Dans un entretien accordé à Radio Okapi dimanche 7 novembre, le ministre provincial de l’intérieur, Déodat Kapenda, affirme que cela éviterait que ce centre ne se vide et que ces jeunes ne se dirigent vers d’autres provinces, dont le Lualaba qui est voisin à la province qui les accueille, pour y semer de l’insécurité.
 
« On pouvait n’est-fût-ce qu’avant de les déplacer de Kinshasa vers quelque part, les réunir les former, les réinsérer mentalement qu’ils soient socialement prêts à œuvrer comme tous les autres citoyens. Mais, les prendre leur arracher la houe qu’ils utilisaient pour tuer et leur donner une houe pour cultiver. Je crois qu’ils peuvent facilement se tromper, au lieu de cultiver, à continuer leur sale besogne », a-t-il estimé. 

Le ministre provincial estime que leur prise en charge totale par le gouvernement central est impérative :

« Les (Kulunas) déplacer de Kinshasa vers Kaniama Kasese, il faut assure leur prise en charge c’est-à-dire leur manger au quotidien leur toilette et tout ce que vous pouvez vous imaginer. Ça aussi ce n’est pas facilement lorsqu’on regarde ce qui s’est passé avec les recrues à Kamina. (…) Lorsqu’ils vont cultiver au mois de novembre maintenant la récolte, c’est au mois d’avril. Donc, il faut s’assurer que la période avant la récolte serait une prise en charge systématique par le gouvernement central. Sinon, alors ils vont fuir vers le Haut-Lomami et vers le Lualaba et nous ne voulons pas que la courbe de l’insécurité puisse remonter. S’il y a des signes que Kaniama commence à se vider vers les autres provinces, nous allons allumer les projecteurs pour surveiller les frontières. »

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner