Nord-Kivu : la milice RNL accentue des exactions à Bapere


La milice dénommée Resistance Nationale Lumumbiste (RNL) multiplie les exactions contre les populations civiles dans le territoire de Lubero (Nord-Kivu).

Selon la société civile du secteur de Bapere, ces Maï-Maï ont décapité samedi 31 octobre un des deux orpailleurs portés disparus depuis le début de la semaine dernière.

Ils font des navettes dans la région et continuent de chasser tous les services de l’Etat, en s’attaquant directement aux opérateurs miniers de la zone.

Le corps du creuseur minier en décomposition a été retrouvé dimanche 1er novembre dans un puit d’or dans le village HOHO2, indique la société civile du secteur de Bapere.

Le deuxième orpailleur, enlevé au même moment que la victime, reste lui, introuvable. Après leur forfait, ces Maï-Maï ont chassé les services de l’Etat du site minier de Kazaroho qu’ils occupent actuellement.
Ils ont été aperçus aussi dans les sites miniers de Masenge et Bilulu, vers Kambau.

Pour sa part, le commandant PNC sous commissariat de Kambau, Kalakala Josaphat affirme avoir reçu le message de Mille Tours par Seconde, leader du groupe, annonçant son arrivée à Kambau pour chasser tous les agents de l’Etat comme il l’a fait à Kazaroho. Une nouvelle qui sème déjà la panique dans le village, ajoute Kalakala Josaphat.

Contacté à ce sujet, l’Administrateur du Territoire de Lubero, Richard Nyembo wa Nyembo, indique que ce groupe armé demeure non localisable, car il bouge d’un milieu à un autre.

Il declare avoir pris des dispositions pour renforcer les services de sécurité dans cette partie du territoire de Lubero.  

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner