RDC : l'insécurité sur la route Bunia-Komanda crée la rareté des produits vivriers

Le trafic est très timide sur le tronçon Bunia-Komanda (Ituri) sur la route nationale numéro 27 à la suite de l’insécurité due à la présence d’hommes armés. Ces derniers tendent des embuscades contre les usagers de route. Des sources concordantes indiquent que six taximen ont été kidnappés depuis le mois d’octobre sur cet axe routier. Les transporteurs exigent le déploiement des FARDC dans plusieurs localités le long de ce tronçon pour sécuriser les passants.  

Le voyage sur le tronçon Bunia-Marabo-Irumu-Komanda comporte des risques énormes avec l’incertitude d’arriver à destination, surtout pour les piétons et les taximen qui fréquentent les marchés de Komanda et de Makayanga.

Le vendredi dernier, un conducteur de moto et son client sont tombés dans une embuscade vers Kombokabo. Le taximan a été ligoté et tabassé, avant d’être relâché. Il est admis aux soins dans une structure médicale locale.

Cinq autres usagers de route sont portés disparus depuis octobre dernier, après avoir été enlevés sur ce tronçon.

Cette situation fait suite à la présence des miliciens de la Force patriotique et intégrationniste du Congo (FPIC), de la force d’autodéfense Zaïre et des hommes armés non identifiés et même des militaires incontrôlés, renseignent des sources locales.

L’insécurité persistance inquiète la population, qui déplore l’absence des FARDC sur des longs trajets. Cette situation est observée notamment au point kilométrique vers Irumu, à Olu, Ndoya, Ngajo, Songolo, Orwa, sililo, Kombokado, qui sont considérés comme des endroits très insécurisés.

Seuls les véhicules de transport en commun sont réguliers sur cette route, mais, selon les mêmes sources, le risque d’être attaqué est toujours permanent. Cette insécurité engendre la rareté et la hausse de prix de certains produits vivriers aux marchés de la ville de Bunia.    

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner