Beni : l'ONG « CEPADHO » appelle à la solidarité internationale des militaires face à la double attaque de l'ADF

A Beni dans le Nord-Kivu, le Centre d’Etudes pour la Paix, la Démocratie et les Droits de l’Homme (CEPADHO) se dit inquiet de la double attaque des rebelles ougandais de l’ADF survenue mardi 17 novembre, à Kokola et Mamove ainsi que de  la découverte macabre des corps sans vie à Kanyabuhiri. 

Pour cette organisation qui lutte pour le respect des droits de l’homme, vue la montée des menaces de l’ennemi, il y a nécessité d’une solidarité internationale des forces militaires. Maitre Omar Kavota, vice-président du conseil d’administration de CEPADHO  invite les FARDC et la MONUSCO à fournir ensemble des efforts  pour la traque des ADF. 

 « Nous réitérons notre appel aux FARDC et aux casques bleus de la Monusco à plus d’effort dans la traque contre les ADF, pour rassurer tant soit peu la population déjà désespéré à la suite de la longue tragédie. Et par cette occasion, nous suggérons au chef de l’Etat de mobiliser toutes les institutions de la république et les Etats amis dans la lutte contre ce terrorisme aveugle qui menace la paix et la sécurité du pays. Nous considérons que, ce qui se passe à Beni, n’a que trop duré. Il importe que toutes les institutions de la république soient mobilisées, il importe qu’une solidarité internationale soit mise en contribution aux côtés des FARDC, aux côtés de la Monusco pour arriver à neutraliser ces terroristes ADF. »

Dans son bulletin de ce mercredi, le CEPADHO parle de 1072 civils tués dans douze mois depuis le début des opérations militaires dans la région de Beni contre tous les groupes armés.

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner