Kananga : marche de la LUCHA pour dénoncer l’insécurité

Le mouvement citoyen LUCHA a organisé vendredi 20 novembre à Kananga, une marche pacifique pour dénoncer la persistance de l’insécurité dans cette ville. Encadrés par la police, ces militants invitent les autorités urbaines à mettre fin à cette situation.

Cette marche est partie de la paroisse catholique Notre-Dame de Fatima jusqu’à la mairie de Kananga via les avenues Lulua et celle de la Mission. Les militants de la LUCHA, encadrés par la police, tenaient en mains des prospectus sur lesquels on pouvait notamment lire : « l’insécurité actuelle est un signe d’incompétence des autorités ».

Dans leur memo déposé à l’Hôtel de ville, ces manifestants dénoncent la persistance des actes de vol, viol et tueries commis contre la population civile.  

Ils ont invité les autorités civiles et militaires à prendre leurs responsabilités, en assurant la sécurité des personnes et de leurs biens, comme indique l’un d’eux :

« Le mouvement citoyen LUCHA recommande au maire de la ville de Kananga de prendre toutes les dispositions nécessaires pour sécuriser la population en cette fin d’année. Aux autorités militaires et policières de lancer en urgence les opérations de traque de ces malfrats ».  

A l’absence du maire de la ville et son adjoint, le memo de la LUCHA a été reçu par le chef de division urbain. Ce dernier a promis de le transmettre aux autorités urbaines. 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner