Nord-Kivu : plus de 500 enfants sortis des groupes armés en moins d’une année

Plus de cinq cents enfants ont été retirés des groupes armés depuis le mois de janvier dernier dans le Nord-Kivu. L’ONG Action concrète pour la protection de l’enfance (ACOPE) a fourni ces statistiques à l’occasion de la commémoration de la journée internationale des droits de l’enfants célébrée chaque 20 novembre. 

« Vous allez vous rendre compte qu’entre janvier et aujourd’hui, plus de 500 enfants ont été accueillis rien qu’à Beni et Lubero, ils ont été accueillis et assistés par nous ACOPE en collaboration avec le groupe de travail », a affirmé le secrétaire général de cette ONG, Mopero Kamaliro. 

Selon lui, près de 200 autres enfants pourraient quitter ces rangs avant la fin de l’année.  

« Il y a des efforts fournis au niveau du gouvernement en partenariats avec la MONUSCO et DDR Communautaire qui se développe actuellement mais nous regrettons que le recrutement continue, donc les enlèvements, par les groupes armés. Nous sommes en train de nous dire d’ici décembre ou alors début 2021, que autour de 200 enfants pourraient sortir des groupes armés dans le grand Nord », a ajouté Mopero Kamaliro. 

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner