RDC : le chef milicien Sheka transféré à Kinshasa


Le chef de la milice de Nduma defense of Congo (NDC), Sheka a été transféré mercredi 25 novembre à Kinshasa par un vol régulier de la MONUSCO. Pour l’instant, les quelques acteurs locaux et politiques de Walikale ne veulent toujours pas se prononcer sur l’arrêt de la cour militaire opérationnelle contre le rebelle Sheka. 

Le chef rebelle et jadis responsable de la milice de Nduma Defense of Congo, a été condamné lundi 23 novembre à la perpétuité par la cour militaire opérationnelle du Nord-Kivu. Il a été finalement transféré à Kinshasa. 

Les sources de la mission onusienne au Congo précisent que l’homme qui a endeuillé plusieurs familles dans le territoire de Walikale, ce faiseur des lois, qui a pris des armes contre sa patrie et ses concitoyens, a été embarqué dans un vol régulier de la MONUSCO. 

Quant à la question de savoir si ce grand bourreau sera-t-il incarcéré dans une prison à Kinshasa ou sera-t-il transféré dans une autre prison de haute sécurité, ces sources sont restées muettes. 

Par ailleurs, les quelques acteurs coutumiers, politiques ainsi que la société civile du territoire de Walikale, où Sheka avait commis plusieurs exactions, ne veulent toujours pas s’exprimer après l’arrêt de la cour militaire opérationnelle du Nord-Kivu. 

Jusqu’à sa condamnation Sheka était poursuivi pour les faits graves, dont le viol collectif de Luvungi, les pillages et incendie des villages, l’esclavage sexuel, le recrutement d’enfants, etc. 

Ntabo Ntaberi Sheka et l’un de ses principaux co-accusés, Nzitonda Habimana Séraphin, ont été condamnés par la cour militaire opérationnelle du Nord-Kivu, à la peine à perpétuité au terme d’un long procès, qui a duré plus de deux ans. 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner