Attaque de Makisabo : l’armée appelle la population à se désolidariser de l’ennemi


La localité de Makisabo, dans le territoire de Beni (Nord-Kivu) a été attaquée dans la nuit de dimanche à lundi 30 novembre par les rebelles ougandais des ADF.

Selon le lieutenant Antony Mwalushayi, porte-parole des opérations Sokola 1, 8 personnes sont portées disparues et un civil a été tué.

Certaines sources locales parlent même de la complicité des jeunes du milieu qui se déguisent en ADF, servant ainsi de béquilles à ces rebelles dans le but de voler le cacao dans la région.

L’armée, de son côté, appelle la population à se désolidariser de tous les groupes armés encore actifs dans la zone, afin de faciliter le bon déroulement des opérations militaires dans le territoire de Beni :

« Nous avons toujours demandé de se désolidariser avec l’ennemi. Ça ne sert absolument à rien d’être heureux seul au détriment de vos frères et sœurs qui sont violés. L’ennemi est comme un lion, on ne peut pas héberger un lion ; vous pouvez lui donner à manger aujourd’hui, demain, il va vous manger vous-même. Alors, nous devons le considérer effectivement comme notre ennemi, et ne pas collaborer avec lui », a indiqué le lieutenant Antony Mwalushayi, porte-parole des opérations Sokola 1. 

Il lance un appel à la population : « Le message que je donne à toute la population, c’est que pendant cette deuxième phase, nous devons travailler en solidarité. Nous ne pouvons pas nous dire que l’armée est la seule à combattre l’ennemi, mais on gagne la guerre avec l’appui de la population. Il y a l’espoir, si nous regardons dans la même direction, si nous parlons même langage, nous allons mettre fin à cette situation des ADF », a indiqué le lieutenant Antony Mwalushayi, porte-parole des opérations Sokola 1. 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner