RDC : 10 villages de Lubero occupés par les Maï-Maï UPLC

Plus de dix villages du secteur de Bapere dans le territoire de Lubero (Nord-Kivu) sont sous contrôle de la milice dénommée « Union des patriotes pour la libération du Congo (UPLC). Depuis deux semaines, ces miliciens ont instauré des taxes sur toutes les activités de la population et exigent des amandes exorbitantes à tout celui qui ne s’exécute. La société civile locale alerté lundi 1er décembre sur cette situation, appelant les autorités à prendre leurs responsabilités face aux groupes armés qui multiplient des exactions dans la région.

Tous les villages occupés par la milice UPLC se trouvent dans le groupement Bapakombe. Il s’agit notamment d’Isigo, Mambembe, Gelumbe, Mambida, Makele, Mabea et Musuku.

Selon la société civile locale, cette milice a tout d’abord érigé des barrières dans la zone où tout passant est censé payer 500 francs congolais (0,25 USD). A cela s’ajoute d’autres taxes illégales instaurées sur toutes les activités de la population de la région.

Des marchands, cultivateurs, commerçants, coiffeurs et autres sont obligés de payer cette taxe hebdomadairement et d’autres mensuellement. En plus, chaque ménage est sommé de payer 500 francs et apporter des vivres chaque semaine à l’état – major de ce groupe Maï-Maï, dirigé par un certain Crocodile.

Pour n’avoir pas obtempéré à leurs exigences, deux habitants sont retenus depuis le weekend dernier par cette milice. Le commandant du groupe leur exige une somme de 100.000 francs congolais, avant de les libérer, rapporte la société civile.

D’après elle, tous ces actes constituent de graves violations des droits de l’homme. Elle appelle ainsi les autorités à prendre cette situation au sérieux, afin d’agir tôt pour sauver la population de ces exactions.

Contacté par Radio Okapi, le chef du secteur de Bapere, Kombi Nepanepa, confirme les faits. Il réitère ainsi son appel aux autorités compétentes, en vue d’accélérer le processus de démobilisation et de traque de Maï-Maï qui n’y adhèrent pas.  

 

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner