Nouvelles inondations à Uvira : trois morts et des dégâts matériels importants

Trois personnes sont mortes dans deux quartiers d’Uvira (Sud-Kivu) après de fortes pluies torrentielles accompagnées d’un vent violent survenues dans la nuit de vendredi à samedi 12 décembre. Selon le président de la jeunesse de Kavimvira, qui livre l’information, l’une des victimes est un enfant du quartier Muramvya. Il a été emporté par les eaux de la rivière Kavimvira avant d’être englouti dans le sable drainé par ces eaux.

La rivière Kavimvira a débordé, se coupant en deux,  avant d’envahir plusieurs maisons d’habitation à Muramvya. Selon les témoins, le petit enfant victime n’a pas survécu pendant le sauvetage devant la pression des eaux. Deux autres enfants du même quartier sont portés disparus. Des sources locales soupçonnent qu’ils seraient aussi enterrés dans les sédiments emportés par les eaux de pluie. 

Au quartier Shishi, l’on signale deux morts, une fille de 17 ans et un garçon de 11 ans, tous d’une même famille. Ils ont été étouffés sous les fragments de la maison construite en terre battue après l’éboulement d’un mur de soutènement construit en amont.

Des témoins affirment qu’un autre enfant de neuf ans de la même famille, acheminé à l’hôpital après sa blessure, se trouve dans un état grave.

D’autres dégâts sont signalés à Kakombe et Kasenga : des toitures des maisons emportées et des maisons d’habitation détruites. Un enfant de quatre ans est mort et sa maman ont été blessés sur l’avenue de la Gombe. 

A l’abattoir de Mulongwe, les agents de la REGIDESO poursuivent le curage de la rivière Mulongwe pour installer un captage provisoire de l’usine de traitement d’eau. Mais selon témoins, il y a trop de risque de voir l’usine de la REGIDESO être envahie de nouveau par les inondations dans les prochains jours.

Dans la plaine de la Ruzizi, certains véhicules avaient de difficulté samedi matin à traverser la rivière Sange, d’autres ont chaviré dans les eaux de cette rivière, souligne des sources locales.

 Le président de la jeunesse de Kavimvira, Kiza Tiniko, se dit très inquiet de cette période des pluies qui s’annonce mal, alors que les premières victimes des inondations survenues en avril et mai derniers sont toujours en errance.

 

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner