Maniema : environ 100 élèves portés disparus lors des combats entre miliciens à Kabambare

Une centaine d'élèves sont portés disparus et plusieurs villages, notamment Kulewa et Kahoya, ont été incendiés lors des affrontements entre factions des miliciens. L’information a été livrée mardi 15 décembre à Radio Okapi par un acteur de la société civile locale et confirmée par l’administrateur du territoire de Kabambare (Maniema).

Selon un acteur de la société civile locale, qui a requis l’anonymat par crainte des représailles, les combats qui ont commencés depuis jeudi le 10 décembre sur l'axe Kabambare-Kulewa jusqu'au mardi 15 décembre, ont occasionné le déplacement massif des populations.

Ces affrontements opposent les forces auto-défenses dirigées par un certain Emmanuel au groupe armé de Braoun dans le groupement Bahaya, secteur de Babuyu en territoire de Kabambare.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner