Couvre-feu à Kinshasa : le chef de la police relève quelques exceptions

Le couvre-feu décrété par le Président de la République sur toute l’étendue du territoire national entre en application à partir de ce vendredi à 21h00. Dans la ville de Kinshasa, le commissaire provincial de la Police nationale appelle la population à observer les mesures prises par les autorités pendant toute cette période. 

Toutefois, le commissaire divisionnaire adjoint Sylvano Kasongo a, par la même occasion, relevé quelques cas qui pourront faire exceptions au respect du couvre-feu. Il cite par exemple, les cas d’urgence médicale, les compagnies d’aviation et les journalistes.

« Nous avons donné des orientations aux commandants de la police pour que le contrôle soit efficace, qu’on soit ferme, mais qu’on soit courtois. Cette fois, il n’y aura pas des badges. Mais il y a des exceptions, notamment pour des malades ou pour ceux qui vont dans les pharmacies pour acheter des médicaments. Il y a aussi des véhicules remorques transportant les marchandises, qui proviennent du Kongo-Central. Ces véhicules entreront à Kinshasa à partir de 21h. Il y a aussi des ambulances. Des médias qui veulent faire leur travail à ces heures doivent monter d  ns les véhicules de la police », a expliqué Sylvano Kasongo.

Vous pouvez suivre d’autres détails dans cet extrait :

/sites/default/files/2020-12/05._181220-p-f-kin_son_francais_general_sylvano_kasongo_bon.mp3

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner