RDC : le HCR suspend le rapatriement des réfugiés centrafricains

Le Haut-Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR) a suspendu depuis le 16 décembre la 4e vague de rapatriement des réfugiés centrafricains dans le Sud-Ubangi, à la demande des autorités centrafricaines. Ces autorités évoquent les préparatifs des élections générales en RCA prévues dans dix jours, comme raison à cette suspension. 

Le HCR avait prévu d’atteindre cette année l’effectif de quatre mille rapatriés volontaires centrafricains chez eux. Ces derniers vivaient dans les deux camps de réfugiés de Mole, à Zongo, et de Boyabu, à Libenge, province du sud-Ubangi. Malheureusement, l’opération vient d’être suspendue depuis le 16 décembre.  

Le préfet de la Lobaye, zone de retour de ces réfugiés, a notifié au HCR/RCA que le rapatriement devrait être renvoyé en 2021. 

Au cours de la dernière vague, le dernier convoi en provenance du camp de Boyabu a accosté le 15 décembre au port de Mongoumba, dans la préfecture de Lobaye en Centrafrique. A son bord, il y avait 238 passagers, dont 62 ménages. Ce qui totalise un effectif de 5.194 réfugiés centrafricains, déjà rapatriés chez eux par vagues depuis 2019.  

Le HCR promet de continuer la sensibilisation des anciens candidats au rapatriement volontaire, qui avaient déjà été identifiés dans le Sud-Ubangi, sur les raisons de cette suspension. Mais aussi sur la disponibilité du HCR à reprendre la facilitation de leur rapatriement en 2021, avec des nouveaux candidats qui se feront identifier. 

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner