Kasaï-Central : les députés déplorent la légèreté avec laquelle le dossier du barrage de Katende a été traité

Une délégation de quatre députés provinciaux de retour d’une mission mixte effectuée sur le site de la centrale hydro-électrique Katende et à Lubumbashi où est stocké le matériel déplore la légèreté avec laquelle ce dossier a été traité par les anciennes autorités de la province. Cette délégation l’a révélée ce lundi 28 décembre à Kananga devant la presse et plusieurs autres couches de la population.

Selon le vice-président de l’organe délibérant du Kasaï-Central qui a conduit la délégation, l’accès au site de Katende devient très difficile. Depuis la suspension des travaux en 2015, les herbes ont poussé partout.

Et à Kananga, ajoute-t-il, il s’est constitué un réseau qui vole les matériels surtout les pièces des gros camions abandonnés sur place.

A Lubumbashi, le député Matthieu Ntolo et ses collègues confirment avoir constaté avec amertume que c’est depuis 2015 que le gouvernement indien avait déjà convoyé tous les matériels sur place. Tout est abandonné à l’air libre dans les entrepôts de la SNCC.

Tt dernièrement, ajoute la même source, 2 de 71 containers ont même pris feu. Là, précise le député, étant donné que les matériels ont été assurés, l’Inde va restituer d’autres matériels.

A l’issue de la descente sur place, la délégation a eu beaucoup de contacts et indique qu’un rapport a été dressé. Il est destiné au gouvernement central et à la présidence de la république. Ce sont ces instances qui vont décider s’il faudra reprendre les travaux avec la Firme indienne Angélique ou s’il faudra changer.

Toutefois, bientôt, tous ces matériels seront tractés de Lubumbashi jusqu’à leur destination dans la gare de Tshimbulu.

Tous les membres de cette délégation invitent la population centre kasaïenne à protéger les matériels pour le développement de la province.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner