RDC : des jeunes s’attaquent à la patrouille mixte FARDC- PNC-MONUSCO au quartier Rwangoma de Beni

Une vive tension a été observée dans la nuit de dimanche à lundi 28 décembre au quartier Rwangoma de la commune de Beu dans la ville de Beni. Selon le maire intérimaire de Beni, des coups de feu ont été entendus dans ce quartier à la suite d’une altercation entre des groupes des jeunes, qui ont empêché une patrouille mixte FARDC- PNC-MONUSCO de se rendre à Rwangoma pour sécuriser la population.

Selon le maire de Beni, Modeste Bakwanamaha, une patrouille mixte FARDC-Police et casques Bleus de la MONUSCO a été empêchée d’accéder au quartier Rwangoma par un groupe de jeunes, aux environs de 21 heures locales.

Modeste Bakwanamaha indique qu’au cours de cette altercation, les forces de l’ordre ont commencé à tirer des coups de feu en l’air pour se frayer un chemin. Cette situation a créé une panique au sein des habitants de Rwangoma, dont certains se sont déplacés cette même nuit vers le centre-ville de Beni.

Le maire annonce qu’une voiture 4x4 de l’armée a été caillassée, une moto de la police incendiée et dix jeunes interpellés. L’autorité urbaine dit ne pas comprendre que des jeunes s’organisent pour empêcher les forces de défense et de sécurité ainsi que la MONUSCO de faire des patrouilles pour sécuriser la ville.

Depuis deux jours, un message audio attribué à un député provincial élu du territoire de Beni, qui circule sur les réseaux sociaux, accuse la MONUSCO et quelques officiers FARDC d’être complices de l’insécurité à Beni.

Ce député provincial a confirmé l’authenticité de cette audio à la Radio Okapi.

 

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner