Affaire Roger Lumbala : la communauté de Mambasa se constitue partie civile

Après la mise en examen par la justice française de Roger Lumubala, ancien chef de guerre congolais, la communauté du territoire de Mambasa décide de se constituer partie civile lors du procès qui s’annonce. Dans sa déclaration faite mercredi 6 janvier à la presse à Bunia, cette association culturelle dit militer pour que les victimes qui sont encore vivantes puissent obtenir réparation pour les préjudices subis.  

Roger Lumbala a été mis en examen par le Parquet national antiterroriste (France) pour complicité de crimes contre l’humanité et de participation à un groupement formé en vue de la préparation des crimes contre l’humanité, selon un communiqué de ce parquet rendu public lundi 4 janvier. 

Le même document précise qu’il « lui est reproché des crimes commis entre juillet 2002 et janvier 2003 en RDC (Province Orientale), visant la population civile, auxquels il aurait participé en qualité de dirigeant du groupe armé Rassemblement congolais pour la démocratie-National (RCD-N) dans le cadre de l’opération armée dite ‘’effacer le tableau’’ ».

Suivez ce témoignage de Jefferson Abdallah Penembaka, notable du territoire de Mambasa qui suivait cette situation de près, à l’époque où Roger Lumbala régnait en chef de guerre dans cette partie du territoire national : 

Son  

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner