Nord-Kivu : des Maï-Maï NDC-Rénové traumatisent la population de Walikale

Les combattants retournés dans leurs anciens maquis du général autoproclamé Bwira, jadis allié à Shimwirayi Alias Guidon, chef de la milice NDC-Rénové, continuent à faire la loi dans le groupement Ihana, dans le territoire de Walikale (Nord-Kivu). Ces miliciens érigent des barrières et imposent des taxes illégales aux habitants de la région.

En dépit de la stabilité sécuritaire observée dans la cité de Pinga ces derniers jours, les menaces de violences restent toujours présentes dans les esprits des habitants. Les responsables coutumiers de la région s’inquiètent encore de la présence des combattants du général autoproclamé Bwira sur les différents axes qui relient Pinga à d’autres agglomérations de la région.

L’autorité coutumière locale, Mwani Séraphin Ngulu, confirme que ces combattants font payer des taxes illégales :

« Sur Pinga, la situation sécuritaire est calme. Sauf aux environs où l’on fait payer le jeton 1 000 ou 2 000 francs congolais par personne. Ça déstabilise la population, puisque Bwira avait intégré les FARDC. Aujourd’hui, nous regrettons encore les éléments de Bwira, qui sont intégrés dans le gouvernement, commencent à faire payer à la paisible population le jeton. »

Les combattants encore fidèles à Shimwirayi, Alias Guidon, qui occupaient depuis plusieurs mois la cité de Pinga, ont été mis en déroute par les forces loyalistes depuis le mois de mars de l’année passée.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner