Nord-Kivu : 6 parcs gardes de parc tués dans une attaque à Kabuhendo

Six gardes de parc ont été tués et un autre blessé ce dimanche 10 janvier matin dans l’attaque de leur campement par des combattants Maï-Maï, selon l’administrateur de Rutshuru.

Cela s’est passé dans l’espace situé entre Nyamitwitwi et Nyamilima précisément à Kabuhendo dans le secteur centre du parc National des Virunga.

L’ICCN qui confirme l’information condamne cette énième attaque contre ses positions dans cette zone.

Ces gardes dont l’âge varie entre 25 et 30 ans ont été tués autour de 9h dimanche matin. Ils étaient dans la zone pour assurer la surveillance et la protection de la clôture électrique, érigée pour d’une part empêcher les animaux de quitter le parc pour détruire les cultures des paysans et d’autre part empêcher les paysans d’aller cultiver vers le parc.

 Ces victimes viennent s’ajouter au nombre de 21 gardes de parc tués l’année dernière dans le parc des Virunga, dont une dizaine dans cette zone, indique Olivier Mukisya, chargé de communication locale à l’ICCN. Pour lui, c’est un début noir de cette nouvelle année pour les gardes de parc.

 L’administrateur du territoire de Rutshuru indique que ce sont deux groupes Maï-Maï, l’un basé à Binza et l’autre venu de Chanika qui ont attaqué les gardes de parc.

Justin Mukanya ajoute que 3 combattants Maï-Maï ont été tués dans les échanges des tirs. Il précise que les opérations de ratissage se poursuivent dans la zone et sont menées conjointement par les éléments FARDC et les gardes de parc.

 

Le garde de parc blessé est pris en charge dans une structure médicale de la région.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner