Lomami : les députés provinciaux dénoncent l’immixtion de Kinshasa dans la politique interne de la province

Les députés provinciaux s’insurgent contre le réseau informel d’acteurs politiques ressortissants de cette province qui s’ingèrent à distance dans la gouvernance politique de deux institutions provinciales : l’assemblée provinciale et l’exécutif provincial.

Ce collectif des députés a fait une déclaration le lundi 11 janvier, après la publication de l’arrêt de la cour d’Appel de Lomami qui s’est déclarée incompétente sur la requête en annulation de la session extraordinaire introduite par un des députés provinciaux.

A cet effet, le collectif composé de 11 députés provinciaux sur les 26 que compte cet organe délibérant dénonce les manœuvres politiques tendant, selon eux, à soumettre les fonctionnements de ces deux institutions a un préalable avis de certains acteurs politiques de Kinshasa.

D’après eux, cette situation perturbe le climat de convivialité, et créent des frustrations au sein des institutions politiques de Lomami.

« Nous députés provinciaux de Lomami, rassurons l’opinion tant provinciale que nationale, de notre ferme détermination de faire aboutir la session extraordinaire de Janvier en dépit des conditions sociale et politique défavorables à l’instar de 11 mois d’impaiement des émoluments », note le député provincial Jean Claude Lubamba élu de la ville de Mwene Ditu.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner