Ituri : la CRDH alerte sur la présence des Maï-Maï lourdement armés en territoire d’Irumu

L’organisation de défense des droits de l’homme Convention pour le respect des droits de l’homme (CRDH) alerte sur la présence d’un grand nombre d’hommes armés identifiés comme des Maï-Maï sur la colline Butani dans la chefferie de Walese Vonkutu dans le territoire d’Irumu.  

Selon cette structure, ces hommes armés sont venus de la province voisine du Nord-Kivu, territoire de Beni, pour s’installer en Ituri. La présence de ces rebelles inquiète la population locale qui demande aux FARDC d’intervenir à temps pour les déloger. 

Le premier groupe de ces hommes armés a été aperçu par des villageois depuis le 8 Janvier dernier vers la localité de Mambumembume en Ituri en passant par Mamove dans le territoire de Beni à au moins 18 km de la limite qui sépare les deux provinces.   

Selon l’organisation de défense des droits de l’homme CRDH, ces présumés Maï-Maï sont accompagnés de leurs dépendants. Ils ont ensuite progressé dans la localité de Ahombo avant de s’installer sur la grande colline de Butani près de la rivière Ituri.  

Cette colline est à la limite entre les villages de Bwanasura et de Idohu, toujours dans la chefferie de Walese Vonkutu. D’après les soupçons de la même source, ces miliciens planifieraient des attaques contre plusieurs villages.   

La CRDH indique que la présence de ces hommes crée une psychose dans les villages environnants. Leur seul espoir est de voir les FARDC engager des combats pour pourchasser ces rebelles.  

Le Porte-parole de l’armée en Ituri, le lieutenant Jules Ngongo, contacté par Radio Okapi déclare ce qui suit : «  Nous sommes informés de cette dénonciation et le commandant des opérations des FARDC demande à CRDH de ne pas dénoncer aux médias mais plutôt contacter l'état-major du secteur opérationnel pour les dispositions utiles ».

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner