Ituri : 46 pygmées décapités dans le village Abembi par de présumés ADF

Quarante-six  pygmées ont été sauvagement abattus et leurs corps décapités dans le village Abembi dans le territoire d'Irumu (Ituri) par de présumés ADF.

Le gouvernement provincial de l’Ituri vient de diligenter ce vendredi 15 matin une mission sur le lieu de drame.

Selon le ministre provincial de l’Intérieur, ces 46 pygmées ont été lâchement abattus dans la forêt en chefferie de Walese Vonkutu.  

C'est jeudi, dans la journée, que la nouvelle du massacre de ces personnes a été rendue publique dans la zone. 

Selon le député provincial originaire de cette entité, David Afitahande, des hommes munis de machettes et des fusils ont fait incursion au village Abembi, situé au milieu de la forêt à la limite avec la chefferie de Banyali Tchabi. Les victimes composées essentiellement des femmes et des enfants ont été surprises dans leur campement pendant que les hommes étaient encore à la chasse. Il y a eu deux rescapés blessés lors de l’attaque qui ont rapporté la nouvelle aux autorités. 

Le ministre provincial de l'intérieur Ajio Gidi indique qu’une délégation du comité de sécurité du territoire d’Irumu est en route vers le lieu du drame pour s’enquérir de la situation et procéder à l’enterrement digne de ces personnes. 

C'est le premier bilan lourd des massacres des civils en Ituri depuis le début de cette année. 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner