RDC : la LICOCO accuse l’IGF d’outrepasser ses attributions

Depuis la nomination de l’Inspecteur général des finances chef de service par le Président de la République, à l’Inspection générale des Finances, des missions de contrôles lui ont été données pour contrôler la gestion financière des différents services de l’Etat en République Démocratique du Congo. 

Ces missions de contrôles de l’Inspection générale des finances sont effectuées parfois, en violation de la loi.

C’est ce qu’estime la Ligue congolaise de lutte contre la corruption (LICOCO). Dans un communiqué publié jeudi 14 janvier à Kinshasa, la LICOCO a demandé à l’Inspection générale des finances de s’en tenir uniquement à ses attributions et à ne pas empiéter sur celles de la Cour des comptes. 

Ernest Mpararo, président de la LICOCO, dénonce aussi l'instrumentalisation de l'Inspection générale des finances à des fins politiques, au risque de saper l'instauration de l'État de droit prôné par le Chef de l'État.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner