Nord-Kivu : les populations de Butembo et Beni appelées à l’unité pour faire face aux massacres récurrents

La population de la région de Butembo et de Beni dans la province de Nord-Kivu sont appelées à l’unité pour notamment faire face aux massacres qui écument la région depuis plusieurs années. La délégation des évêques de l’Association des Conférences épiscopales de l’Afrique Centrale (ACEAC) et de la Conférence épiscopale nationale du Congo (CENCO) a lancé cet appel, mardi 19 janvier lors d’une messe dénommée « messe pour temps de guerre ou des troubles graves », à la cathédrale Cœur Immaculé de Marie de Kitatumba à Butembo.

En présence des autorités politiques et administratives locales et de plusieurs centaines de fidèles, cette messe a été dite par l’Archevêque de Bukavu et président des évêques de six diocèses de la région.

Dans son homélie, Mgr François Xavier Maroy, a indiqué que l’objectif de cette visite pastorale dans le diocèse de Butembo-Beni, est notamment de compatir avec la population victime des massacres, la réconforter et prier avec elle pour demander une paix durable.

Ainsi, a-t-il invité les fidèles non seulement catholiques mais également d’autres confessions religieuses à l’unité, à l’amour et au dialogue pour surmonter ce défi.

Il a ajouté que la paix durable ne peut venir que Dieu. D’où son appel également à tous les chrétiens à avoir la foi comme, celle d’Abraham, afin de vivre cette paix durable.

Les fidèles interrogés se disent réconfortés par cette prédication. Cette délégation des évêques va retourner à Beni le mercredi 20 janvier, avant de se rendre à Bunia pour la suite de sa mission.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner